Accueil


    << Marie-Hélène Bacci vise à une peinture accidentelle. Elle cherche à atteindre, par un art expressif et mystérieux, l’élément primaire.

Sa peinture, réalisée dans des formats verticaux, marques une oscillation entre abstraction et expression. Sa série attente, évoque le temps suspendu de la souffrance. Entaille profonde de l’âme. Dans les fragments rouges, petits formats carrés, elle joue avec l’alchimie des couleurs. Rencontre des couches colorées par la transparence qui se complètent et vibrent ensemble, dans le seul but de composer une surface.


Sensualité de la forme, brutalité du geste, Marie-Hélène Bacci reste en contact permanant avec la matière pour se libérer de toute convention. >>
SERVANT Valérie
Diplômée des Beaux-Arts d’Aix-en-Provence
Professeur d’Arts plastiques
    << Pour moi, la peinture est un acte de jouissance : la jouissance du geste, de l’écrasement de la matière, de son « pétrissage », le plaisir de l’accident, de la couleur qui s’accroche et s’enracine dans le relief.

Je m’obsède de cette idée de l’humanité qui se déverse à flot, faite de toutes ces individualités uniques, cet enchevêtrement des destinées, et dans ce jaillissement permanent des visages, des êtres à qui on est attaché, lié dans une vie qui tourmente, déchire, emporte, arrache et nous recrache parfois sur la berge pour un répit.

La vie est- tout sauf un long fleuve tranquille ! >>
BACCI Marie-Hélène
Copyright © 2007 Bacci Marie-Hélène - Tous droits réservés